Espaces verts et liaisons douces

Soucieuse de préserver et développer le patrimoine naturel de Betton, la municipalité s’engage pour favoriser les déplacements doux, développer la place du végétal et mettre en place une gestion de ces espaces raisonnée et respectueuse de l’environnement.

Plan d'eau

Des espaces de respiration au coeur de la ville

Parc des MezièresTraversée par le canal d'Ille et Rance et la vallée de l'Ille, la ville a su mettre en valeur ces espaces naturels en aménageant un large plan d'eau en son centre. Entouré de pelouses, arbres et chemins de promenade, le plan d'eau offre aux bettonais un espace de détente et de balade.

Le Parc des Mézières, situé au nord de la ville, propose sur 3ha d'une aire de jeux pour les enfants et une grande pelouse parcourue de sentiers invitants à la promenade et au sport.

Enfin, de nombreux arbres et massifs apportent couleurs et ombrage au placettes, rues et rond-points de la ville.

Voies vertes et liaisons douces :

Voie pietonneVéritable « ville à la campagne », Betton cherche à développer les déplacements doux à l’intérieur de la commune. La ville est traversée par le chemin de halage et des liaisons douces permettent aux piétons et cyclistes de se déplacer en toute sécurité.

  • Une voie verte : Le chemin de halage du Canal d’Ille et Rance
     
  • Liaisons douces : Plusieurs cheminements piétons/cycles existent déjà, reliant notamment des zones du centre-ville au chemin de halage qui traverse Betton du Nord au Sud. Les travaux de réaménagement de la Rue de Rennes prévoient de favoriser les déplacements doux en renforçant ou créant de nouveaux chemins.

Plan des liaisons douces existantes (en vert) :

ParterresEntretien des espaces publics :

Tout au long de l’année, les 16 agents du Service Espaces verts et Propreté publique œuvrent à l’entretien des espaces et au développement de la biodiversité urbaine. Chaque geste du quotidien s’inscrit dans une réflexion globale autour de la gestion raisonnée et durable des espaces. Ainsi, l’usage de produits phytosanitaires est délaissé au profit du paillage, l’entretien courant est assuré par les agents et les travaux d'élagage sont confiés à une entreprise spécialisée qui pratique la taille raisonnée. Les déchets verts sont réemployés sous forme de paillage et de plaquettes de chauffage utilisées pour chauffer la Ferme de la Chaperonnais.