Exposition - Gilles Caron - Un monde imparfait

Un monde imparfait : c'est le constat amer fait par le jeune Gilles Caron dans une lettre à sa mère en 1960, après quelques mois de service militaire pendant la guerre d'Algérie. Ce monde le déçoit, le révolte, l'ennuie. Il n'aura de cesse, au cours de sa courte carrière, de le photographier, d'en montrer les limites mais aussi les moments de grâce.

" Il n'y a aucune raison pour que ce monde imparfait et ennuyeux qui m'a été donné à la naissance, je sois obligé de l'assumer et de l'améliorer dans la mesure de mes moyens. On subit toujours, mais de diverses façons.
Ne rien faire, c'est désolant.
Jouer un rôle, c'est prendre son siècle en main, en être imprégné tout entier. "

Gilles Caron, lettre à sa mère, 6 mai 1960

En quelques cinq années d'une oeuvre interrompue par sa mort prématurée au Cambodge, il impose sa signature de reporter et couvre les sujets les plus variés, du monde du spectacle à Mai 68 en passant par l'Irlande et le Vietnam. Il est l'auteur d'images incontournables et largement diffusées dans la presse.

 

Cette exposition prend pour point de départ ces photographies souvent publiées pour dévoiler les coulisses de son oeuvre. Comment Gilles Caron travaillait-il sur le terrain ? Quelles sont les images moins connues, éclipsées par celles qui parurent à la Une des journaux ? C'est alors un autre visage du photographe, plus intime, qui se dessine au fil des reportages.

 

Commissaires de l'exposition : Guillaume Blanc, Clara Bouveresse et Isabella Seniuta.

La fondation Gilles Caron

Le sens premier de la Fondation est de donner à Gilles Caron la place qui lui revient dans l'histoire du journalisme, de l'art et de la photographie. La Fondation s'engage à dynamiser au mieux l'archivage et la divulgation de son oeuvre.
Un travail scientifique doit permettre à la Fondation d'organiser à travers son conseil consultatif, l'ouverture des archives Gilles Caron à l'ensemble de la communauté des chercheurs, des universitaires et du public. Cette recherche engagée par Michel Poivert, a pour but de faire connaître l'oeuvre de Gilles Caron par le biais d'expositions, d'éditions et de toutes formes de supports acceptés par la direction et ses conseillers.

Découvrir ICI

Actions culturelles :

  • Visite commentée par le commissaire de l'exposition, le vendredi 21 octobre 2022 à 18h30.
  • Projection d'Histoire d'un regard, film de Mariana Otero sur Gilles Caron et rencontre à la réalisatrice le jeudi 24 novembre 2022 à 20h au cinéma le Triskel, Betton.

Pratique

Galerie de l'Illet

Entrée libre et gratuite
Visites guidées sur réservation

Horaires d'ouverture :
Du mardi au vendredi de 16h à 19h, le samedi de 14h à 18h et le dimanche de 11h à 13h et de 14h à 18h.

L'exposition sera fermée les 24, 25 et 31 décembre 2022 ainsi que le 1er Janvier 2023.